[Etrange Festival] Game of Werewolves – Un loup garous, deux loups garous, beaucoup de loups garous

Alors que le cinéma français peine à produire des films de genre, l’Espagne se porte bien et nous offre un divertissement grand public avec des loups garous de grande qualité.

Game of Werewolves est autant un film fantastique qu’une comédie. L’histoire d’un auteur de troisième zone trop content d’être invité dans son village natale paumé dans la cambrousse pour recevoir un peu de reconnaissance. Sur place il retrouve son ami d’enfance, quelques proches et une atmosphère soupçon qui ne vont pas tarder à se concrétiser quand on le jette en pâture à la bête qui terrorise la région.

Quand au début du film on découvre un petit chien à côté du héros, on peut être sûr que le film ne va pas tomber dans la violence et le gore crasseux. Le petit chien est surement le meilleur indicateur de la nature grand public. Pourtant, tout les gags ne sont pas fait pour plaire à toute la famille, et quand il s’agit de montrer ses loups garous, le réalisateur Juan Martinez Moreno ne s’en cache pas et les éclaire bien dans la nuit noire. L’option costume a même été choisit au dépend de création virtuel et c’est tant mieux car l’action est beaucoup plus prenante grâce à la présence physique de ces monstres poilus.

Le trio de personnages principaux s’enrichit de deux personnages secondaires mais tout le comique repose sur leurs échanges et leur complicité forcé. La scène de la cuisine en est un exemple parfait et justifie pour moi le visionnage du film par sa capacité à trouver le comique dans une situation horrifique. Pas de gros jump scare, juste de l’action, du rire et un scénario bien mené.

Gang of Werewolves n’a rien d’exceptionnel dans l’histoire du cinéma mais à voir entre amis c’est un super divertissement que je vous recommande de ne pas manquer si jamais il aboutit sur nos écrans. Dans le cas contraire, il aura surement droit à une sortie DVD et ravira votre fin de journée pendant une bonne soirée. Une seule chose est sur, si vous voulez vous amusez avec un bon film fantastique, ne manquez pas celui la.

Tags: , ,

Auteur:Mathieu Lubrun - Hororo

25/02/82, 1m80, à peine 60 kilos et élevé pour parcourir le macadam parisien de refuge en refuge. Chroniqueur rock depuis 2004 sur Eklektik-rock, bibliothécaire 2.0 depuis 2008, passionné de musique (metal, jazz, rap, electro …) et de comics. Alcoolique de concerts et de disques, bavard et effervescent dès qu’il rentre en contact avec un artiste qu’il apprécie.

Répondre